Mad(eleine) de là à là

Un spectacle pour les petits et les plus grands aussi à partir de 3 ans

Avec 1 Madeleine, 1 chaise à 3 pieds, 9 fils…

Production: Compagnie les 3 coups/MinoskropicCentre National du Théâtre
Partenaires: Mairie de Romainville
Remerciements: au TGP- CDN de Saint-Denis et au Théâtre du Soleil

    • LE SPECTACLE NE SE JOUE PLUS , après 6 ans de tournée et 82 représentations.

      Public maternelles et familial

      Elle s’appelle Madeleine, mais on l’appelle Mad. Comme un enfant qui se remplit les poches, Madeleine a collecté deux, trois objets par-ci par-là abandonnés. Elle leur réinvente une histoire et sous les yeux des tout-petits, fabrique un petit monde drôle et poétique.

      Madeleine raconte, Madeleine chante, Madeleine danse… et Madeleine disparaît comme elle est venue,en laissant derrière elle ses objets insolites, ses mots, ses mélodies et un peu de magie.

      Ce texte a reçu l’aide à la création du Centre National du Théâtre

       

      Photos: Nathalie Goux

    • De et avec Frédérique Flanagan
      Mise en scène : Nirupama Nityanandan
      Chorégraphie et collaboration artistique : Céline Pradeu
      Musique : Maxime Raynal et Frédérique Flanagan
      Musique enregistrée : (Accordéon) Lionel Suarez, (Piano) Maxime Raynal, (Violon) Guillaume Blanc
      Création lumières : Romain Ratsimba
      Collaboration scénographie : Delphine Ciavaldini
      Accessoiriste : Jessie Chalumeau

    • Journal métiers petite enfance

      Bruno Lomenech

      « Frédérique Flanagan a conçu et joue ce spectacle, avec une joie communicative. Son personnage gagne toute l’attention du public, les plus jeunes et les adultes. Une fée avec une araignée au plafond, assoiffée de rues à traverser, d’escaliers à grimper, d’obscurités à éclairer, nous conte avec la plus grande générosité un monde où l’on chute sous les mots.un spectacle drôle, touché tantôt par la mélancolie, tantôt par l’euphorie, toujours par la magie. »

      MAD(eleine) de là à là nous présente une féerie actuelle, une fée sans ailes qui traverse l’existence à pied et nous dévoile un monde insolite : le nôtre ? Un monde moderne et sans âge à la fois où les objets une fois abandonnés sont collectés et servent aux histoires les plus touchantes, où l’objet bancal est un poème naissant.
      MAD(eleine) est entourée d’objets, qui sont autant de rêves à rêver, de mots qui se bousculent, d’histoires à réveiller. Elle chante la chaise à trois pieds (sur laquelle elle parvient à s’asseoir et à jouer du piano à doigts), la chaussure à la semelle de bois, le bateau de papier, la pluie ou le clou de girofle qui lui mettent tant d’idées en tête. Dans un petit monde fait de bric et de broc, elle lance sa voix, chante, danse le jour comme la nuit, avec la plus grande tendresse. Les mots se bousculent ; objets particuliers eux-mêmes, ils l’étonnent, nous étonnent ; ils s’inventent, nous amusent !
      Ici les histoires enchantées s’échappent de l’ordinaire, d’une musique enveloppante, les souvenirs d’un parfum ou d’une lanterne magique.
      Frédérique Flanagan a conçu et joue ce spectacle, avec une joie communicative. Son personnage gagne toute l’attention du public, les plus jeunes et les adultes. Une fée avec une araignée au plafond, assoiffée de rues à traverser, d’escaliers à grimper, d’obscurités à éclairer, nous conte avec la plus grande générosité un monde où l’on chute sous les mots. Un spectacle drôle, touché tantôt par la mélancolie, tantôt par l’euphorie, toujours par la magie.

      Télérama N° 3144

      Françoise Sabatier-Morel

      Frédérique Flanagan, auteure et interprète, crée un personnage clown et poète, qui voudrait embrasser le monde comme un enfant. Mais il est si « dense » ! Comment faire ? Une question, peut-être sans réponse, que petits et grands pourront appréhender ensemble. Un spectacle lisible à plusieurs niveaux et à partager en famille.

      Madeleine s’entoure d’objets récupérés, s’enivre de mots et s’embrouille avec son trop plein d’idées dans la tête. Un peu folle, un peu fée, avec elle les objets prennent vie : elle exhorte une chaise à trois pieds à soutenir son popotin sans la faire tomber ; une carcasse de poussette bouge toute seule ; une structure bizarre devient fontaine…Frédérique Flanagan, auteure et interprète, crée un personnage clown et poète, qui voudrait embrasser le monde comme un enfant. Mais il est si « dense » ! Comment faire ? Une question, peut-être sans réponse, que petits et grands pourront appréhender ensemble. Un spectacle lisible à plusieurs niveaux et à partager en famille.

      • Chargement...
        test
        test
        test
        test
        test